ConfineMOW

La MOWlitique

0

Pendant toute la durée du confinement, Making Of se charger de vous donner des idées de films à voir : les MOWs, Movies Of The Week.

Comment faire vivre la politique au cinéma ? Beaucoup de réalisateurs s’y sont frottés et le résultat laisse à penser que ce n’est pas si facile de décrire ce milieu. Tout film sur la politique est un film politique en tant que tel. Toute objectivité revendiquée ne peut qu’être un leurre, le choix laisse toujours transparaître des intentions. Et c’est à vous spectateurs de les déceler. Il faut avouer que parfois, comme dans Le Jeune Karl Marx de Raoul Peck, ce n’est pas vraiment difficile, quoique.

Bien souvent, le film politique est à caractère social, il dénonce et attaque, montre la réalité d’un monde où la politique est partout. Rares sont ces films qui réussissent à ne pas tomber dans le manichéisme ou dans la défense d’opinion cachée derrière le masque de l’art. Nous allons ici essayer de vous présenter ceux qui ont retenu notre attention. La plupart sont récents car notre axe était surtout la politique d’aujourd’hui.

Dans une période un peu étrange de notre existence, où tout semble un peu mis en pause, n’oublions pas le merveilleux et terrifiant milieu de la politique.

 

1. Vice : 2018,  Adam Mckay, 2h12, avec Christian Bale, Amy Adams et Steve Carell.

Vice” d'Adam McKay : Christian Bale en Dick Cheney, le vilain ...

Disponible sur Canal

C’est l’histoire d’un homme qui a conquis l’Amérique sans faire aucun bruit : Dick Cheney, un initié bureaucratique modeste de Washington, âme damnée du courant néoconservateur, est devenu discrètement le vice-président le plus puissant de toute l’histoire des Etats-Unis, contribuant au remodèlement du pays et au nouvel ordre mondial dont on ressent les conséquences encore aujourd’hui. «Cruel et génial», «satire féroce», «tordant et effrayant»… Le nouveau film du réalisateur de The Big Short séduit, même les plus sceptiques.

A propos du réalisateur : ancien scénariste en chef de la célèbre émission de divertissement Saturday Night Live sur la chaîne NBC, on lui doit, plus récemment, une œuvre plus « sérieuse », encore que non dénuée de la truculence qu’il affectionne, The Big Short, le casse du siècle (2015), variation sur le cynisme terminal du capitalisme financier.

Fun facts :

  • Christian Bale a gagné 20 kilos pour ce rôle. Sa performance unanimement acclamée lui a valu le Golden Globe du meilleur acteur.
  • Adam McKay, Steve Carell, et Christian Bale ont déjà travaillé ensemble sur The Big short
  • Le réalisateur Adam McKay a été victime d’une légère crise cardiaque pendant la post-production. Il a décidé d’inclure des images en noir et blanc de la procédure d’insertion de l’endoprothèse dans son coeur dans le film.
  • Le réalisateur McKay a failli abandonner le projet après le résultat des élections américaines de 2016 avant de déclarer que son film prenait un nouveau sens avec l’arrivée de Trump

 

2. El reino : 2018, Rodrigo Sorogoyen, 2h12, avec Antonio de la Torre.

Les critiques du "Masque & la Plume" sur "El Reino", le film ...

Disponible sur Orange ou Canal en VOD, ou sur votre site de streaming préféré

Thriller politique hypnotisant qui se déroule en Espagne de nos jours sans qu’on est vraiment plus de détail. Ou, qui, quand, cela importe peu ; un scandale éclate et la parti au pouvoir est touché, tout semble graviter autour Manuel Lopez Vidal, magnétique homme à tout faire du parti. Ce dernier essaye d’abord de sauver son parti, ses amis, avant de surtout essayer de sauver sa peau … la scène finale ne laisse personne indifférent.

 

3. Mr Smith au Sénat : 1939, Frank Capra, 2h09, avec James Stewart et Jean Arthur.

Mr Smith au Sénat - Ép. 2/4 - Philosopher avec Capra

Disponible sur Canal ou la Cinetek en VOD

L’un des chef d’oeuvre les plus purs de Frank Capra qui montre au spectateur que la bonne foi, la vraie conscience démocratique, l’emportent sur les intrigues des politiciens professionnels… Un héros local naïf et idéaliste, Jefferson Smith, est nommé sénateur américain par son parti considérant qu’il sera docile et malléable. Cependant, un acte bien intentionné déclenche une chaîne d’événements dramatiques qui l’oppose à ses collègues, qui cherchent à le corrompre puis le détruire par un scandale.

 

4. Le jeune Karl Marx : 2017, Raoul Peck, 1H58, avec August Diehl, Vicky Krieps et Olivier Gourmet.

Le Jeune Karl Marx" de Raoul Peck - filmer la pensée (en contexte ...

Disponible sur Canal en VOD

Camarade bourg…non je déconne. Ce film nous plonge dans l’Europe bouillonnante des années 1840 lorsque Marx et Engels se rencontrent à Paris. Marx n’est pas encore le mythe qu’il va devenir, autant adulé que haï, avec l’héritage qu’on lui connaît. La grande histoire se fait en arrière-plan, on y croise Proudhon et Bakounine, les idées se mélangent : la réforme ou la révolution, le communisme, le socialisme ou l’anarchisme. Ce film nous présente un homme, sa femme et son combat, cela participe à le démystifier et mieux le comprendre, passionnant.

 

5. Adults in the room : 2019, Costa-Gavras, 2h04, avec Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis et Ulrich Tukur.

Adults in the Room de Costa-Gavras : la bande-annonce ...

Disponible sur FilmoTV ou Orange en VOD

En 2015, Yanis Varoufakis devient Ministre des finances du gouvernement d’Alexis Tsipras en Grèce. Le programme est simple : éviter que la Grèce sorte de l’UE sans continuer la  politique d’austérité contre laquelle la coalition Syriza a été élue. On plonge avec lui dans les arcanes du pouvoir de Bruxelles, dans des discussions que Varoufakis a décidé d’enregistrer à l’insu de l’Eurogroupe. On comprend qu’on ne comprend vraiment rien au fonctionnement de l’UE, on voit le poids des égos, les difficultés à sortir des cadres idéologiques, de gauche comme de droite. Le compromis est l’art le plus difficile qui soit.

 

6. Quai d’Orsay : 2013, Bertrand Tavernier, 1h53, avec Thierry Lhermitte

Critique Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier | Critique Film

Disponible sur Amazon Prime

L’histoire d’un jeune universitaire embauché par le ministre des Affaires étrangères, Taillard de Vorms, personnage grandiloquent et incontrôlable, vraie tornade qui fait voler les dossiers et les idées, pour gérer son “langage”, en pleine crise qui rappelle les débuts de la guerre d’Irak de 2003. Il se retrouve donc, ignorant tout des réalités de la gestion politique, à écrire les discours du ministre, une, deux, dix fois, perdu au milieu des conseillers de Taillard de Vorms. Nostalgie de l’époque Villepin, politique du rire, cette comédie vient vous rappeler la place de la France dans le concert des nations…

 

7. Lincoln : 2012, Steven Spielberg, 2h30, avec Daniel Day-Lewis, Sally Field et Joseph Gordon-Levitt

Steven Spielberg: Lincoln, la bonne histoire

Disponible sur Canal ou Orange en VOD

Drame historique au sujet des derniers mois du mandat du 16e président américain, dont la renommée n’est plus à faire… Alors que la guerre civile américaine continue de faire rage, Abraham Lincoln est confronté à un carnage continu sur le champ de bataille alors qu’il se bat avec de nombreuses personnes au sein de son propre cabinet au sujet de sa décision de libérer les esclaves. Cet homme doté d’une détermination et d’un courage moral exceptionnels va devoir faire des choix qui bouleverseront le destin des générations à venir.

 

8. L’exercice de l’Etat : 2011, Pierre Schoeller, 1h55, avec Olivier Gourmet, Michel Blanc

L'Exercice de l'Etat, cinq raisons d'aller le voir - L'Express

Disponible sur UniversCiné ou Arte en VOD

Quand on gouverne, certaines mesures qu’on se doit de prendre vont à l’encontre de nos valeurs. Bertrand Saint-Jean, ministre des Transports, doit porter une réforme qu’il désapprouve profondément et qui verra la privatisation de plusieurs gares prestigieuses. Ses valeurs contre sa fidélité au gouvernement, un dilemme face auquel tous les gouvernants ont déjà dû se retrouver. Les crises s’enchaînent, il n’a pas même le temps d’en surmonter une avant la suivante. A quels sacrifices les hommes sont-ils prêts? Jusqu’où tiendra-t-il?

 

9. Votez McKay (The Candidate) : 1972, Michael Ritchie, 1h46, avec Robert Redford et Peter Boyle

VOTEZ McKAY ! » (1972) | BLOG DU WEST 2

Disponible sur Canal en VOD

Le débat intemporel entre idéalisme et réalisme en politique est transposé dans une campagne sénatoriale américaine. Donné perdant, on laisse le jeune Bill McKay faire campagne comme bon lui semble et sa jeunesse finit par séduire. La fougue peut faire oublier l’inexpérience en politique, est-ce vraiment une bonne chose?

 

10. The West Wing: série télévisée de 155 épisodes de 42mn, diffusé de 1999 à 2006, par Aaron Sorkin, avec Martin Sheen, Rob Lowe

Le casting de The West Wing (À la maison blanche) soutient Hillary ...

Et pour changer, une “petite” série qui met en scène la vie quotidienne d’un Président démocrate des US et de son équipe de collaborateurs, installés dans l’aile Ouest de la Maison Blanche. A l’ordre de tous les jours : racisme, éducation, droit à la vie, vente d’armes… Bref, intrigues, crises diplomatiques et chantages sont au programme. Vous en avez marre d’un Frank Underwood impitoyable ? Ne vous inquiétez pas, les personnages de cette série incarnent un idéalisme inspiré par l’engagement moral et une foi dans le bien commun.

 

Un MOW conçu par Louis Fidel et Mathilde Janicot

 

RelâcheMOWs

Previous article

En MOWsique!

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login/Sign up