ConfineMOW

US CoMOWdy

0

Pendant toute la durée du confinement, Making Of se charge de vous donner des idées de films à voir : les MOWs, Movies Of The Week. Aujourd’hui : le US CoMOWdy.

Apparu dans les années 1950, le genre du sitcom (situation-comedy) est devenu un volet essentiel de la culture des séries. Les sitcoms américains sont aujourd’hui parmi les séries les plus regardées à la télévision et en ligne. Pour ce confineMOW, Making Of vous propose une sélection des meilleurs sitcoms US. On sait bien que la liste est non-exhaustive et on a dû faire des choix en mettant ici la liste de nos favoris dans la catégorie des séries filmées (on a exclu les séries d’animation du type Les Simpson, Family Guy ou South Park, qui méritent un classement à part entière).

1. Friends (1994-2004, 10 saisons)

Synopsis: La série commence à New York dans le café de Central Perk au début des années 90. Cinq amis qui ont un peu plus de la vingtaine, Ross, Monica, Chandler, Phoebe et Joey, sont réunis et discutent jusqu’à l’arrivée inattendue de Rachel, une amie d’enfance qui a quitté son fiancé à l’autel et cherche à recommencer sa vie à zéro. Tout au long des saisons, on va suivre le quotidien de ces six personnages.

Avis: Friends, c’est LE sitcom américain culte par excellence. Trente ans après la diffusion du premier épisode, la série a toujours autant de succès: elle est aujourd’hui une des plus regardées sur Netflix et a encore une immense communauté de fans.

Le cadre de la série est déjà un élément qui en fait son attrait: on est plongé dans l’univers New Yorkais des années 90, dont tous les clichés et la mode qui vont avec cultivent une certaine fascination.

Les scénaristes et réalisateurs Martha Kauffman et David Crane sont des génies comiques. Les répliques sont drôles et intelligentes. Quel que soit l’épisode on est sûr de passer un bon moment. Le format de vingt minutes rend les épisodes courts et dynamiques et cela accentue une mécanique de binge watching sévère !

Une des clés du succès de cette série est un excellent casting: les acteurs sont incroyables, chacun est parfait pour son rôle. Aucun n’est substituable, on s’imagine très mal ce que la série serait devenue sans l’un d’entre eux. Il y a une très bonne dynamique entre eux, chacun est complémentaire et y trouve sa place. Les meilleurs épisodes sont souvent ceux où tous les six sont réunis dans la même pièce, comme les Thanksgiving Episodes, The One Where No-one’s Ready, ou encore The One With the Jellyfish.

Chaque personnage est unique et drôle. Il y a d’abord Ross l’intello, adepte du divorce malgré lui, qui va toujours s’empêtrer dans des situations absurdes et hilarantes. Sa soeur Monica est la “petite maman” du groupe; c’est elle qui accueille le groupe tous les jours dans son appartement et a une obsession pour le ménage. Ensuite il y a Rachel, fille gâtée et superficielle devenue femme indépendante occupant un poste haut placé dans le milieu de la mode. Joey, l’acteur de soaps operas dont la vie se résume plus ou moins à ses amis, la nourriture et les femmes. La plus loufoque du groupe est Phoebe, qui n’a jamais fini de nous surprendre avec ses anecdotes sur son enfance difficile, ses chansons absurdes à la guitare et les petites manies et superstitions qui font son charme. Enfin, il y a Chandler, roi du sarcasme, tout simplement. A eux six, ils regroupent tous ces traits de caractère variés qui rend impossible de ne pas s’identifier et se reconnaître dans la série. A eux six, ils constituent la bande d’amis parfaite et équilibrée dont tout le monde rêve.

Qui n’a pas fantasmé d’être un membre du groupe? De jouer au baby-foot avec Joey et Chandler, de se rassembler avec la bande autour d’un bon repas de Thanksgiving préparé avec amour par Monica ou de prendre un café avec eux à Central Perk au son d’un air de guitare de Phoebe. Au fil des dix saisons, on voit les personnages évoluer, on suit leur vie et on s’attache à eux; si bien qu’on finit par avoir l’impression de vraiment les connaître.

La série est riche en runnings gags hilarants et répliques cultes à travers toutes les saisons: “PIVOT!”, “Could I BE wearing anymore clothes”, “Joey doesn’t share food!”, “How you doin’”, “Moo point”, Regina Phallange, The europe story, il y en a trop pour pouvoir les lister. Enfin,la chanson d’intro “I’ll be there for you” résonne en nous comme la note qui donne le ton de la série au rythme des quatre claps (oui quatre).

Vous l’aurez compris, on vous conseille vivement ce sitcom, qui non seulement est une référence absolue en termes de séries américaines, mais vous garantie des séances de rire et de bonne humeur!

Episodes qu’on aime (en réalité TOUS mais pour le principe on a fait des choix): tous les Thanksgiving Episodes; Pilot S01E01; The One With The Prom Video S02E14; The One Where No-one Is Ready S03E02; The One With All The Cheesecakes S07E11; les épisodes à Londres ; The One With The Jellyfish S04E01; The One With The Cop S05E16.

2. How I Met Your Mother (2005-2014, 9 saisons)

Synopsis : Un père raconte à ses enfants comment il a rencontré leur mère. Episode par épisode, il retrace les étapes importantes de sa vie, les aventure de ses cinq meilleurs ami.e.s, en passant par l’évolution de sa carrière d’architecte et ses déboires amoureux.

Avis : HIMYM c’est un peu le Friends du XXIe siècle. Une bande de six amis qui se retrouvent quotidiennement autour d’une bière au pub MacLaren’s pour parler des nouvelles et des amours. Les rageux diront qu’il s’agit d’une vile copie des comparses du Central Perk, que scénaristes et producteurs ont troqué le café pour un vulgaire pub et le dragueur brun par le séducteur blond. Pourtant, nous y voyons plutôt un hommage : faire aussi bien que Friends ? Challenge completed ! La série a un côté dynamique et absurde, entre les défis de Barney et les obsessions de Marshall, le passé sulfureux de Robin et les délires de Lili. Enfin pour ceux qui hésitent encore à regarder, pour ceux qui seraient en recherche de sens, How I Met peut devenir un réel guide de vie ! Les neufs saisons regorgent de théories et de lois (pour certaines validées par des sociologues!) telles que la théorie de l’olive pour vérifier la compatibilité avec un partenaire, la théorie de la sirène pour la solitude sentimentale, la théorie des pompom girls sur l’effet de masse ou encore la théorie des deux heures du matin pour éviter de faire des bêtises à des heures tardives. Alors que HIM devienne votre mantra et si ça ne l’est pas déjà, “it’s gonna be legend… wait for it… dary !”.

Episodes qu’on aime: Slap Bet S02E09; Best Burger S04E02; Intervention S04E04; Singing episode S05E12.

3. Brooklyn 99 (2013- , 7 saisons)

Synopsis: L’arrivée d’un nouveau capitaine froid et austère, Captain Raymond Holt, va changer le quotidien des détectives du commissariat de Brooklyn, district 99 de New York.

Avis: Prenez The Office et Law and Order, combinez les deux et vous obtenez Brooklyn 99. Le slogan de cette série, “Brooklyn 99: The Law Without The Order” résume bien cet esprit de parodie du genre de la série policière. Le succès du sitcom tient à la fois aux situations et dialogues hilarants, et surtout aux personnages, qui sont tous plus caricaturaux et loufoques les uns que les autres. On ne peut pas s’empêcher d’être conquis par Jake Peralta, le meilleur détective du district mais aussi le plus immature, Amy, detective modèle et perfectionniste, Rosa la badass du groupe, Boyle le “loser” attachant, Gina la secrétaire perchée, Holt le capitaine aux allures de robot, ou encore Terry le sergent au grand coeur et amateur de yaourts. Le casting est très réussi, et compte des humoristes et membres de Saturday Night Live. Brooklyn 99 est une série culte décalée, pleine d’humour et d’originalité. Il y a tellement de runnings gags et de répliques cultes qu’il serait impossible de les lister ici, mais on peut vous assurer que les rires sont au rendez-vous. Pour reprendre les mots de Jake: “Noice”. “Toight”.

Episodes qu’on aime: tous les Halloween EpisodesYippie Kayak S03E10; les épisodes avec le Pontiac Bandit (ex S01E12, S02E10), The Bet  S01E13, The Last Ride S04E15.

4. The Office (2005-2013, 9 saisons)

Synopsis: Ce sitcom met en scène le quotidien des employés de l’entreprise Dunder Mifflin, spécialisée dans la vente de papier à Scranton en Pennsylvanie.

Avis : The Office est une pépite parmi les sitcoms cultes américains. C’est une série unique en son genre: elle se présente sous la forme d’un faux documentaire, un “mockumentary”, qui suit le quotidien des employés de la société. Ce mockumentary alterne entre les scènes de la vie dans le bureau et des entretiens et tête-à-têtes avec les personnages pour avoir leur vécu et avis sur l’action qui se déroule. Les personnages sont drôles et toujours dans le décalage, incarnés par une équipe de génies comiques, dont Steve Carell, John Krasinski ou encore Rainn Wilson. Il y a des blagues et des runnings-gags à n’en plus finir: les pranks toujours plus créatifs de Jim sur Dwight, la haine de Michael pour le pauvre Toby, l’ambition de Dwight d’être “Assistant Regional Manager”, “PARKOUR!”, on ne s’en lasse pas… La série a donné lieu à de nombreux memes et répliques cultes, comme le “NO! GOD, NO!” ou encore le “That’s What She Said”, de Michael Scott. Fou-rires garantis. 

Episodes qu’on aime: Stress Relief S05E14; Dinner Party S04E13; The Dundies S02E01; Niagara S06E4&5; Gossip S06E01.

5. Scrubs (2001-2010, 9 saisons)

Synopsis: J.D entre comme interne en médecine à l’hôpital du Sacré-Coeur. Accompagné de son meilleur ami Turk, il avance dans sa formation en devant faire face au bizutage de son terrible mentor Dr Cox.

Avis : La force de Scrubs c’est la force de ses personnages qui tous très attachants bien que complètement déséquilibrés. La série se passe presque à moitié dans la tête du héros, J.D grand freluquet paranoïaque, qui s’imagine toujours des scénarios absurdes et se monte souvent la tête en se rêvant plus fort ou plus persécuté qu’il ne l’est, n’hésitant pas à parodier des scènes de films ou d’autres séries. Avec Turk, ils forment un duo comique incroyable qui nous rappelle à notre imaginaire d’enfance. Au delà de l’humour absurde des internes, les personnages des docteurs Cox et Kelso viennent ajouter une touche plus cynique à l’ambiance générale. Sous ses airs de sitcom légère, Scrubs réussit ce mélange difficile entre l’imaginaire et la réalité difficile des hôpitaux. Avec cette série, la fantaisie aide à supporter le quotidien !

Episodes qu’on aime : My First Day S01E01 ; My way home S05E07; My Musical S06E06.

6. Big Bang Theory (2007-2019, 12 saisons)

Synopsis: La série suit le quotidien de quatre scientifiques à Pasadena en Californie. L’arrivée de la nouvelle voisine, Penny, une serveuse qui aspire à une carrière d’actrice, va rajouter un peu de piment dans leurs vies.

Avis: Signé Chuck Lorre, ce sitcom compte parmi les dignes successeurs de Friends. En effet, le concept y ressemble: la série met en scène un groupe d’amis dont on suit les aventures hilarantes autour du cadre récurrent qu’est l’appartement de Leonard et Sheldon. Les personnages font, sans aucun doute, le succès de cette série. Elle rassemble un groupe de geeks et Penny, qui derrière le cliché de la “serveuse blonde” a une personnalité bien plus profonde que ce qu’il n’y paraît au premier abord. Ces personnages caricaturaux sont incarnés par une équipe d’acteurs dynamiques et vraiment drôles. Jim Parsons en particulier a été récompensé pour son génie comique dans le rôle de Sheldon Cooper, le surdoué attachiant, geek parmi les geeks. Les blagues s’enchaînent et les runnings gags foisonnent: “knock-knock Penny”, Raj et les femmes, “Bazinga!”, l’ascenseur en panne et surtout, toutes les références à la culture geek et les comics. Sheldon est un gag à lui tout seul, avec ses tocs et manies, sa peur des contacts humains et son comportement loufoque. Tout au long des douze saisons, on s’amuse à voir les geeks se “dévergonder” et s’épanouir sous l’influence de Penny, qui elle va aussi beaucoup apprendre d’eux.

Episodes qu’on aime: The Peanut Reaction S0E11; The Bath Item Gift Hypothesis S02E11; The Romance Resonance S07E06; The Celebration Experimentation S09E17, The Justice League Recombination S04E11.

7. Two and a Half Men (Mon Oncle Charlie) (2003-2015, 12 saisons)

Synopsis: Charlie Sheen joue le rôle de “Charlie”, compositeur de jingles alcoolique et un homme à femmes, qui vit seul dans sa “beach house” à Miami. Lorsque son frère récemment divorcé et son neveu lui demandent de les héberger chez lui, sa vie jusqu’alors plutôt tranquille va être chamboulée.

Avis: Mon Oncle Charlie est une série un peu décalée et pleine d’humour. Elle est centrée autour des personnages caricaturaux que sont Charlie et Alan, deux frères aux antipodes l’un de l’autre et qui se retrouvent en permanence dans des situations absurdes et hilarantes. Ils forment un duo comique qui fonctionne très bien. A chaque épisode, le spectateur attend de voir de quelle manière Alan va encore parvenir à irriter son frère, et on s’amuse toujours devant les punchlines croustillantes que Charlie va lui lancer en retour. Si la série a perdu un peu de son attrait dans les dernières saisons, lorsque Charlie Sheen est remplacé par Ashton Kutcher, elle demeure dans l’ensemble un sitcom culte et les rires sont garantis.

Episodes qu’on aime: Pilot S01E01; Squab, Squab, Squab S02E23; Is There a Mrs Waffles S05E08; An Old Flame With a New Wick S01E18.

8. That 70’s Show (1998-2006, 8 saisons)

Synopsis: La série suit le quotidien d’un groupe d’ados dans une petite ville du Wisconsin à la fin des années 70.

Avis: That 70’s Show est un sitcom à l’humour décalé, qui nous plonge dans l’univers des années 70 aux Etats-Unis. C’est une série culte, qui a révélé des acteurs comme Ashton Kutcher, Mila Kunis et Topher Grace. La trame est centrée autour des histoires du couple de voisins Eric Forman et Donna Pinciotti, et leur groupe d’amis. Le sous-sol de la maison d’Eric devient le lieu où ils se retrouvent régulièrement au milieu de toutes leurs histoires loufoques. On s’attache vite aux personnages, qui sont tous dotés d’une personnalité marquée ; on les voit évoluer sur huit saisons, pendant la période charnière qu’est le passage de l’adolescence à l’âge adulte. La série a beau avoir un peu vieilli, elle reste un classique et ne manque pas de nous faire rire.

Episodes qu’on aime: Garage Sale S02E01; Donna Dates A Kelso S04E16 ; Hyde Moves In S01E24; Misty Mountain Hop S05E12.

9. New Girl (2011-2018, 7 saisons)

Synopsis: Après une rupture plutôt douloureuse, Jessica Day, dite “Jess”, emménage dans un appartement avec trois hommes célibataires à Los Angeles. Si le côté un peu loufoque surprend d’abord ses nouveaux colocataires, ceux-ci vont très vite s’attacher à elle et l’aider à se remettre de sa rupture.

Avis: New Girl est une série drôle et légère, qui met en scène des personnages attachants et très uniques en leurs genres. Le succès de la série est surtout dû au personnage Zooey Deschanel, qui ne finit jamais de nous surprendre avec son humour décalé et son côté loufoque. L’arrivée de Jess dans l’univers masculin de la collocation, avec ses chansons, ses films girly (Dirty Dancing!) et son côté émotif et sensible donne lieu à des situations absurdes qui ne manquent pas de nous faire rire.

Episodes qu’on aime: Naked S01E04; Cooler S02E15; Background Check S04E07, Five Stars for Beezus S06E22.

10. My Wife And Kids (Ma famille d’abord) (2001-2005, 5 saisons)

Synopsis: La série retrace la vie de famille du point de vu du père Michael Kyle qui voit ses enfants grandir et sa relation avec sa femme évoluer au fil des saisons.

Avis : Soyons parfaitement honnête, ça n’est pas le meilleur sitcom. L’humour parfois un peu lourd de Michael, roi des daddy’s jokes et pour cause, ne fait pas toujours l’unanimité. Néanmoins, par nostalgie des goûters devant W9 le dimanche après-midi, la série se devait de figurer dans notre top. Qui plus est, malgré certaines maladresses humoristiques, la série aborde de façon assez bienveillante et juste les différents sujets tels que les relations de couple, l’éducation, la paternité, depuis la petite enfance jusqu’au départ du nid.

Episodes qu’on aime : Let them eat pie S02E08; Michael joins a gym S05E19.

 

D’autres sitcoms qu’on vous recommande: Full House, Will & Grace, Malcolm, Community, Seinfeld, 2 Broke Girls, Parks and Rec, The Good Place, Everybody Loves Raymond, Baby Daddy, Melissa & Joey, Cheers, Frasier, Modern Family.

Into the Night : un vol avec turbulences

Previous article

Comédies MOWsicales

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login/Sign up